Accueil Actualités Inauguration de la passerelle de l’Avre

Inauguration de la passerelle de l’Avre

L’inauguration de la passerelle de l’Avre ce vendredi 5 octobre est l’occasion pour Eau de Paris de dresser un premier bilan du programme pluriannuel d’investissement (2015-2020) et de présenter les grandes lignes du schéma directeur d’investissement (SDI 2020-2038). Fruit d’une démarche participative originale, le SDI traduit l’engagement d’Eau de Paris en faveur d’un investissement raisonné. L’ère des grands travaux est terminée. Les enjeux portent désormais sur l’optimisation de l’outil industriel, en articulant entretien, maintenance et renouvellement, et en embrassant la révolution numérique, la transition écologique et la modernisation du service à l’usager.

Eau de Paris porte une politique d’investissement raisonné. Au niveau national, l’entreprise publique fait figure de bon élève, avec des indicateurs de performance au vert et l’un des prix les plus bas en France. Pour la régie, il ne s’agit pas de calculer les kilomètres de conduites à renouveler mais plutôt de repenser les stratégies patrimoniales sur le long terme. Fondée sur un juste équilibre entre entretien, rénovation et renouvellement, que permet son modèle intégré, sa politique d’investissement se traduit par une trajectoire financière sincère, avec un niveau de prix suffisant pour transmettre aux générations futures un patrimoine en ordre de marche. A Paris, l’ère des grands travaux est révolue. Le patrimoine peut être optimisé sans faire porter aux usagers d’aujourd’hui et de demain le poids d’une politique de surinvestissement.

Eau de Paris c’est aussi une actrice essentielle du Paris de l’innovation. Concevoir un triple réseau de canalisations, inventer des machines hydrauliques uniques, aller puiser l’eau jusqu’à 150 km de la capitale… Eugène Belgrand ne manqua pas d’audace lorsqu’il inventa le système d’alimentation en eau de Paris. S’inscrivant dans les pas de ce visionnaire, Eau de Paris est aujourd’hui en avance dans de nombreux domaines : méthode de détection rapide de polluants, technique de réhabilitation des canalisations, déploiement de réseaux intelligents, nouveaux procédés de traitement de l’eau, incitations douces des usagers, développement de filières agricoles économes en intrants… Dérèglement climatique, transition digitale, mobilité, nouvelles solidarités…  Eau de Paris trouve des solutions nouvelles et efficientes pour répondre aux grandes mutations en cours.

Le chantier de la passerelle de l’Avre, inauguré aujourd’hui, illustre parfaitement cet engagement en faveur d’une gestion durable du patrimoine et de la lutte contre le gaspillage d’eau. Ce projet est l’exemple d’une politique d’investissement raisonné, valorisant une connaissance fine de ses infrastructures, une expertise interne et une démarche de concertation avec toutes les parties prenantes pour maximiser la contribution à l’intérêt général.

Télécharger le dossier de presse