Accueil Tribunes Paris renforce ses actions de solidarité internationale

Paris renforce ses actions de solidarité internationale

Depuis 2005, dans le cadre de la loi Oudin Santini qui permet de consacrer 1% des dépenses liées à l’eau et à l’assainissement à des projets de solidarité internationale, la Ville de Paris a consacré près de 8 M€ à 75 projets associatifs menés dans près de 30 pays, pour faire bénéficier plus de 1,5 millions de personnes à un meilleur accès à l’eau et à l’assainissement.

A l’automne 2016, la Ville de Paris a élargi son dispositif « 1% Eau et Assainissement » aux déchets et lancé la première édition de son appel à projets SOLIDAE - SOLidarité Internationale Déchets Assainissement et Eau.

Avec ce nouvel outil de financement de projets, la Ville de Paris renforce ses actions de solidarité internationale (projets de coopération décentralisée et aides d'urgence) pour construire un monde plus juste, plus solidaire et plus durable.

En dépit de progrès significatifs, des centaines de millions de personnes sont encore privées d’un accès à une source d’eau «améliorée». L’accès à l’eau et l’assainissement sont des droits humains fondamentaux et des enjeux vitaux auxquels la Ville de Paris est fortement attachée.

Le soutien à la filière Déchets est également prioritaire pour la Ville de Paris. Le besoin d’investissement pour la collecte et le traitement des déchets est en effet particulièrement fort dans les pays en développement : 40 milliards de dollars seraient nécessaires pour répondre aux besoins actuels.

Dans le contexte du dérèglement climatique, qui aggrave les pressions sur les ressources, avec mes collègues adjoints aux relations internationales, aux déchets et à l’assainissement et à l’économie circulaire, je suis particulièrement fière de porter aujourd’hui de nouvelles actions en soutenant neuf nouveaux projets au Sénégal, Bangladesh, à Madagascar, au Cameroun, Tchad, Malawi, Maroc et Burkina Faso à hauteur de 1.4 millions d'euros consacrés par la Ville de Paris pour cette nouvelle année.

Tous ces projets concourent à la réalisation des Objectifs du Développement Durable et s’inscrivent dans le cadre de l’accord mondial pour climat pour lequel la Ville de Paris  est résolument engagée et mobilisée.

 

Ci-dessous les délibérations qui ont été adoptées lors du Conseil de Paris de juillet 2017 :

  • Subvention et convention avec l'ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT SOCIOCULTUREL D’AGNAM LIDOUBE (ADSCAL) pour son projet d’accès l’eau et d’assainissement à Agnam Lidoubé (Sénégal).
  • Subvention et convention avec l’association EAST pour son projet de gestion des déchets ménagers à Antsirabé (Madagascar)
  • Subvention et convention avec LA GUILDE EUROPEENNE DU RAID pour son projet de gestion des déchets à Yaoundé et Douala (Cameroun)
  • Subvention et convention avec le COMITE FRANÇAIS DE SOUTIEN A GK SAVAR pour son projet d’accès à l’eau et à l’assainissement au Bangladesh.
  • Subvention et convention avec AQUASSISTANCE pour son projet d’accès à l’eau et à l’assainissement dans le village de Guélodé (Sénégal)