Accueil Actualités Bilan de mandat 2016

Bilan de mandat 2016

Après trois années de travail, de nombreuses réalisations ont vu le jour.

Résumé des points forts de cette troisième année de mandat.

-

-

3 temps forts de l’année

-

  • Le lancement du programme « Eco-rénovons Paris, objectif 1000 immeubles » en mai 2016, la plus grande opération de rénovation thermique de logements privés en France. En effet, 90% des logements parisiens ont été construits avant la première réglementation thermique, datée de 1974. Il est par conséquent nécessaire de réduire leur consommation énergétique, pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre et améliorer le confort des habitants. Le programme s’échelonnera sur une durée de 5 ans, va accélérer la rénovation énergétique et environnementale des immeubles d’habitation parisiens sur l’ensemble de son territoire, et complètera le travail déjà entamé par la Ville, consistant à rénover 4 500 logements sociaux chaque année.
    -
  • La présentation du projet de baignade publique dans le bassin de la Villette (19e). Trois bassins vont ouvrir dès l’été 2017, au sein d’un espace de 90m de longueur pour 16m de large permettant aux Parisiens de se baigner gratuitement et en toute sécurité dans l’eau du canal de l’Ourcq. Les mesures réalisées par la Ville et Eau de Paris depuis plusieurs années révèlent une amélioration significative de la qualité bactériologique de l’eau du bassin permettant la baignade.
    -
  • Le lancement de la concertation autour de l’élaboration du nouveau Plan Climat Air Energie qui définira la vision à long-terme pour faire de Paris une ville neutre en carbone et 100% énergies renouvelables en 2050. Un plan d’actions concrètes sera mis en œuvre d’ici 2030. Depuis 2007, Paris se mobilise pour diminuer ses émissions de gaz à effet de serre, réduire ses consommations d'énergie et augmenter la part des énergies renouvelables et de récupération à horizon 2020. Pour ouvrir une nouvelle page de ses politiques climatiques, la Ville de Paris a invité l'ensemble dès l’automne 2016 des acteurs parisiens - citoyens, entreprises, associations, ONG - à formuler des propositions pour contribuer à l'élaboration et à la réussite du nouveau Plan Climat de Paris, via la plateforme « Madame la Maire j’ai une idée », des rencontres d’experts et de nombreuses réunions de travail thématiques.

-

3 réalisations majeures

-

  • Paris a inauguré un nouveau dispositif dans la piscine Aspirant Dunand (14ème arrondissement), qui permet de chauffer les bassins et les douches en récupérant la chaleur de l'eau des égouts. Le système est innovant : des échangeurs thermiques placés dans les égouts captent la chaleur des eaux usées - dont la température est comprise entre 13°C et 20°C toute l'année. Ce dispositif permet de réduire de 50% la consommation d'énergie sur cette piscine.
    -
  • Dans le cadre de l’élaboration du nouveau Plan Climat Air Energie, Paris a organisé une conférence citoyenne, formée d’un groupe de 21 personnes profanes en matière de climat, afin d’identifier des solutions permettant de renforcer la mobilisation individuelle et collective des Parisiens pour le climat. Après plusieurs heures de formation et d’échanges avec des experts de la question, les citoyens ont présenté dans leur avis de nombreuses recommandations, pragmatiques et innovantes, structurées autour des différentes sphères au sein desquelles pourraient se déployer la sensibilisation et les changements de modes de vie des citoyens : le foyer / l’immeuble / le quartier ; l’éducation / l’école ; l’entreprise ; la Ville de Paris / les associations. Cet avis a été présenté par deux citoyens au Conseil de Paris en janvier 2017.
    -
  • L’entreprise publique Eau de Paris a adopté un plan stratégique pluriannuel ambitieux pour protéger les ressources en eau. Ce plan prévoit notamment la prévention et la réduction des pollutions de l’eau liées aux pesticides, par l’acquisition de terres agricoles pour les dédier à l’agriculture biologique et par l’accompagnement des agriculteurs afin de faire évoluer leurs pratiques vers une meilleure prise en compte de l’environnement.

-

3 chiffres clés

-

  • 33%, soit la part de l’alimentation durable (agriculture biologique, label rouge et pèche durable) dans les repas de la restauration collective de la Ville de Paris.
    -
  • 42 écoles où ont eu lieu des travaux de performance énergétique, d’amélioration du confort et de sensibilisation des enfants et de l’ensemble des communautés éducatives dans le cadre du CPE 140 (Contrat de Performance Énergétique) signé début 2016.
    -
  • 400 acteurs (entreprises, associations, institutionnels) engagés dans l’élaboration de la stratégie de résilience de Paris, soutenue par la fondation Rockefeller, pour que Paris renforce sa préparation à des crises variées, comme une crue centennale, une pandémie, une canicule, ou encore une attaque terroriste.