Deux siècles plus tard, les Parisiens retournent enfin à l’eau

Robin Panfili — 29.07.2017 - 11 h 03, mis à jour le 29.07.2017 à 17 h 30 Après en avoir été privés pendant des décennies, les Parisiens se réapproprient progressivement les cours d'eau de la capitale. Récit d'une reconquête, d'une revanche, mais surtout de la renaissance d'un «droit à la baignade». ...

Se baigner dans la Seine : rêve ou réalité?

Par Etienne Jacob - Mis à jour le 26/07/2017 à 22:30 La mairie de Paris espère rendre le fleuve propre à la baignade avant les Jeux olympiques de 2024. Un projet colossal qui pourrait coûter jusqu'à 800 millions d'euros. ...

Swimming cool

Le 15 juillet, le bassin de la Villette inaugurera trois espaces qui permettront de piquer une tête dans le canal. Un premier acte qui signe le retour de la baignade en eau vive alors que celle-ci est interdite dans la Seine à Paris depuis 1923. ...

Paris renforce ses actions de solidarité internationale

Depuis 2005, dans le cadre de la loi Oudin Santini qui permet de consacrer 1% des dépenses liées à l’eau et à l’assainissement à des projets de solidarité internationale, la Ville de Paris a consacré près de 8 M€ à 75 projets associatifs menés dans près de 30 pays, pour faire bénéficier plus de 1,5 millions de personnes à un meilleur accès à l’eau et à l’assainissement. ...

Climat, environnement : Paris se mobilise pour les acteurs associatifs !

Alors que tous les acteurs de la société civile continuent de se mobiliser pleinement depuis la 21e Conférence Internationale sur le climat (COP21), c’est avec une incompréhension totale que nous voyons certains décideurs politiques abandonner leurs engagements et le soutien aux acteurs agissant au quotidien. C’est le cas bien évidemment de Donald Trump qui vient décider de quitter l’Accord de Paris. C’est aussi le cas en France, même si cela est moins visible. En effet, la Présidente de la région Ile de France, Valérie Pécresse, depuis son accession au pouvoir, n’a cessé de revenir en arrière sur les décisions prises par la majorité précédente pour soutenir les actions de nombreuses associations utiles en matière d’environnement. Elles ne sont ainsi même plus reçues par les élus de la région, et le soutien financier qui leur était attribué a disparu du jour au lendemain, les laissant pour certaines dans de sérieuses difficultés financières. ...

Deux siècles plus tard, les Parisiens retournent enfin à l’eau

Robin Panfili — 29.07.2017 - 11 h 03, mis à jour le 29.07.2017 à 17 h 30 Après en avoir été privés pendant des décennies, les Parisiens se réapproprient progressivement les cours d'eau de la capitale. Récit d'une reconquête, d'une revanche, mais surtout de la renaissance d'un «droit à la baignade». ...

Se baigner dans la Seine : rêve ou réalité?

Par Etienne Jacob - Mis à jour le 26/07/2017 à 22:30 La mairie de Paris espère rendre le fleuve propre à la baignade avant les Jeux olympiques de 2024. Un projet colossal qui pourrait coûter jusqu'à 800 millions d'euros. ...

Swimming cool

Le 15 juillet, le bassin de la Villette inaugurera trois espaces qui permettront de piquer une tête dans le canal. Un premier acte qui signe le retour de la baignade en eau vive alors que celle-ci est interdite dans la Seine à Paris depuis 1923. ...

Paris renforce ses actions de solidarité internationale

Depuis 2005, dans le cadre de la loi Oudin Santini qui permet de consacrer 1% des dépenses liées à l’eau et à l’assainissement à des projets de solidarité internationale, la Ville de Paris a consacré près de 8 M€ à 75 projets associatifs menés dans près de 30 pays, pour faire bénéficier plus de 1,5 millions de personnes à un meilleur accès à l’eau et à l’assainissement. ...

Climat, environnement : Paris se mobilise pour les acteurs associatifs !

Alors que tous les acteurs de la société civile continuent de se mobiliser pleinement depuis la 21e Conférence Internationale sur le climat (COP21), c’est avec une incompréhension totale que nous voyons certains décideurs politiques abandonner leurs engagements et le soutien aux acteurs agissant au quotidien. C’est le cas bien évidemment de Donald Trump qui vient décider de quitter l’Accord de Paris. C’est aussi le cas en France, même si cela est moins visible. En effet, la Présidente de la région Ile de France, Valérie Pécresse, depuis son accession au pouvoir, n’a cessé de revenir en arrière sur les décisions prises par la majorité précédente pour soutenir les actions de nombreuses associations utiles en matière d’environnement. Elles ne sont ainsi même plus reçues par les élus de la région, et le soutien financier qui leur était attribué a disparu du jour au lendemain, les laissant pour certaines dans de sérieuses difficultés financières. ...